Sexe lesbienne

Vous préférez les gros nichons ou les petits seins

Autant les fesses reviennent à la mode, autant il y a encore débat entre les gros nichons et les petits seins. En fait, tout dépend de la silhouette globale. Par exemple, une femme avec de gros seins mais pas de cul, c'est ridicule voire rédhibitoire. Chez les lesbiennes ou les femmes hétéros, la taille et la forme des seins compte énormément. Quant aux petits seins, on n'y pense même pas si la gonzesse a des fesses bien cambrées. Comme quoi c'est le boule qui définit de la beauté des seins sur le corps. Pourtant, il y a des photos de beaux seins et là, cela a un sens. Seins en poire, seins fermes et bien debout, voilà qui est joli. Dans le mainstream, ce sont les seins d'Emily Ratjakowski qui attire notre attention. Non seulement ce mannequin est sublime mais elle a réussi à imposer un bonnet D sur les plateaux. Kate Upton est pas mal non plus en terme de grosse poitrine. Pour les petits seins, ce sont les teens et les babes du porn telles que Adriana Chechik ou Riley Reid qui retiennent l'attention même si on préfère globalement tout ce qui est naturel et au-dessus du bonnet D.

Les grosses mamelles naturelles rendent fous

Quelques noms circulent en ce qui concerne les très grosses mamelles naturelles. L'australienne Angela White a pris tout de le monde de court avec son balcon imposant. Elle est héritière de la pornstar d'origine italienne Gianna Michaels. Il y a un côté bête de foire et super vixen qui fascine. Lorsqu'une femme à l'énorme poitrine rentre dans un lieu public, les regards masculins se tournent systématiquement. C'est intemporel et universel et grâce au porno, on a accès aux plus belles mamelles du monde. En effet, des MILF telles que Rebecca Moore ou Ava Addams avant opération, sont des salopes plantureuses aux arguments qui empêchent les pannes. En France, on a eu Sonia Carrère, l'eurasienne qui a eu une carrière éclair chez Bangbros mais plus qu'intéressantes. Il nous reste Anissa Kate, notre beurette nationale dont les gros seins naturels et la beauté orientale ne laissent absolument personne indifférents. Les lesbiennes quant à elle, aiment avoir des partenaires à grosses mamelles parce que c'est une zone érogène dont elles aiment s'occuper. Du téton en descendant à la base de la poche mammaire, c'est toujours sensible et appétissant à embrasser.

Discutez à propos de ce texte.

Photos

  1. 2 Déc. 2018Une jolie jeune fille en photos1143